Préparer son opération
Hypertrophie mammaire

Les suites opératoires de l’hypertrophie mammaire

Les suites opératoires d’une l’hypertrophie mammaire ou réduction mammaire sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples. La sortie a lieu un à trois jours après l’intervention, puis la patiente est ensuite revue par le chirurgien lors de la consultation post-opératoire.

Un gonflement et des ecchymoses des seins, ainsi qu’une gêne lorsqu’on lève les bras sont fréquemment observés. Le résultat définitif est visible 2 mois après l’opération.

Soins post-opératoires des seins

Afin de bien maintenir la poitrine, un soutien-gorge post-opératoire doit être porté jour et nuit pendant 15 jours, puis seulement le jour pendant 15 jours supplémentaires.

Prendre les mesures de votre soutien-gorge post-opératoire

Guide de mesure pour votre soutien-gorge post-opératoire

Soins post-opératoires des cicatrices

Le premier pansement est retiré au bout de 48 heures et remplacé par le soutien-gorge post-opératoire. Les fils de suture, s’ils ne sont pas résorbables, sont retirés entre le huitième et le vingtième jour après l’intervention.

Il est normal que les cicatrices s’épaississent et rougissent les premiers mois. La longueur des cicatrices d’incision diffère selon l’importance de la correction à apporter. La cicatrice se situe en pole inférieur du sein et peut être verticale ou en T inversé.

L’application d’une crème réparatrice pendant une quinzaine de jour permet d’accélérer la réparation épidermique.

Ensuite, l’application quotidienne d’une crème à base de gel de silicone pendant 3 mois, active le processus de rénovation et de régénération du derme grâce à ses effets anti-inflammatoires et antioxydants.

Un traitement complémentaire par lampe LED permet d’atténuer rougeurs et renflements disgracieux de la cicatrice.

Les cicatrices ne doivent pas être exposées au soleil afin d’éviter toute dyschromie (trouble de la coloration des cicatrices).

Reprise des activités

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de huit à quinze jours. Il est conseillé d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.