Préparer son opération
Gynécomastie

Les suites opératoires de la gynécomastie

Les suites opératoires de la gynécomastie sont en général peu douloureuses. Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, peut être prescrit pendant quelques jours.

Œdème, ecchymoses (bleus) et gêne à l’élévation des bras sont fréquents les premiers temps. Une insensibilité au niveau des mamelons est parfois observée. Ces symptômes s’estompent généralement en une dizaine de jours.

Le premier pansement est retiré après quelques jours puis remplacé par un plus léger. Un gilet compressif doit être porté jour et nuit pendant un mois puis uniquement la nuit un mois supplémentaire. Ce vêtement de contention permet de limiter l’œdème post-opératoire et assure une bonne adhérence de la peau.

Le résultat définitif est appréciable environ 6 mois après l’intervention.

Soins post-opératoires des cicatrices

Suivant le type de gynécomastie effectuée (graisseuse, glandulaire ou mixte), les cicatrices sont de tailles et d’apparence différentes.

L’application d’une crème réparatrice pendant une quinzaine de jour puis une crème à base de gel de silicone pendant 3 mois permet d’optimiser le processus de cicatrisation.

Les cicatrices ne doivent pas être exposées au soleil les premiers mois.

Reprise des activités

Il convient d’envisager une convalescence avec interruption d’activité d’une durée de cinq à vingt jours. Il est conseillé d’attendre deux ou trois mois pour reprendre une activité sportive.